Persévérance malgré l’opposition

Le résultat des efforts conjugués de plusieurs ne se voit parfois pas très vite. Il est important de rester dans une attitude de foi et de prière.

 

L'auteur : André Wenk a œuvré pendant 15 ans au Sénégal. André et son épouse mobilisent, motivent et forment de nouvelles personnes pour un service parmi les peuples où l’Evangile est le moins connu.

Quelle belle journée que ce 28 mars 1993 ! Nous étions une cinquantaine de personnes rassemblées sur une plage de Dakar, au Sénégal. L’eau de l’océan était bien fraîche. Mais peu importe, S. était bien décidé de passer par les eaux du baptême. Voici 10 ans qu’il aidait les missionnaires à traduire la Bible dans la langue de son peuple. Confronté à l’Evangile, il en était venu à la conclusion que Jésus était plus qu’un prophète. Avant lui, seules 2 ou 3 personnes de son ethnie avaient accepté Jésus comme Sauveur et Seigneur. Il faut dire que cette ethnie d’Afrique noire était enracinée dans l’islam depuis un millénaire. Le chemin qui l’a amené à cette journée a été  long. Son intérêt pour l’Evangile avait suscité bien de l’opposition. Mais celle-ci ne faisait que commencer, il ne le savait pas encore. De son village très éloigné des amis sont venus le voir dans la capitale. Il fallait « dénaufrager » S., le ramener à la raison, l’attirer à nouveau dans les traditions religieuses ancestrales.

Pendant les dix années qui ont suivi, il est passé par bien des hauts et des bas. Découragé par les difficultés de la vie chrétienne, il ne savait que choisir : l’Evangile ou l’islam. Il ne se voyait ni dans l’un, ni dans l’autre… Mais Dieu est fidèle et l’a relevé. Un an avant son décès, il écrivait : « Je vous cherche, vous tous qui n'avez cessé de m'encourager à suivre Jésus. Car le Seigneur vous a vraiment utilisés pour mon salut. Merci Jésus, merci aussi à vous tous. Quand on s'est quitté, je vacillais encore dans la foi et il y a eu beaucoup de malentendus entre nous. Quand j'y pense aujourd'hui, j'ai envie de vous revoir tous pour vous demander pardon. Je voudrais vous revoir … pour prier avec vous et remercier le Seigneur Jésus pour sa persévérance. »

 

Passage biblique accompagnat ce témoignage : 

1 Pierre 5:10 : "Mais quand vous aurez souffert un peu de temps, Dieu, l’auteur de toute grâce, qui vous a appelés à connaître sa gloire éternelle dans l’union à Jésus-Christ, vous rétablira lui-même; il vous affermira, vous fortifiera et vous rendra inébranlables."

« Et moi ?! » > Un défi, une interpellation

Suis-je prêt à persévérer dans la foi même si les circonstances me poussent à abandonner ?

Ce témoignage vous parle ?

Pour soutenir la mission ou vous engager...

D'autres projets similaires

Besoin d'Amour

Besoin d'Amour

AMi-p

Les enfants de la rue au Tchad

En savoir plus
Equipés pour servir transculturellement

Equipés pour servir transculturellement

WEC International Suisse

Retour sur le WE pour des courts-termes " Ma place dans le plan de Dieu "

En savoir plus
L’ardent buisson de l’appel de Dieu

L’ardent buisson de l’appel de Dieu

Wycliffe France

De la licence en lettres à la traduction de la Bible

En savoir plus